Article 0
514.792.2754

Mon histoire d’amour avec l’eucalyptus

Le tout commence à l’époque où mon frère était une minuscule brindille et que mes parents me surnommaient Toupie, le premier surnom d’une longue lignée, s’en est suivi de Mari-Cla-Üde par ma tante France, ( une designer d’intérieur aux allures de poète qui te transforme ton appart miteux aux allures d’un décor de vogue magazine). Début de la vie adulte, c’est la coolitutide MC qui a pris le dessus, maintenant je suis hybride au niveau des surnoms chacun y trouve son compte.

L’eucalyptus est entré dans nos vies par la porte de la santé, mon p’tit frère souffrait d’asthme de façon sévère. C’était un peu terrifiant, trop petit pour prendre ses pompes, il avait un inhalateur géant pour enfant.

Ma mère avait été référée à un ostéopathe extra-or-dinaire du nom de Gilbert Sauvé, il opère toujours dans la région de Lanaudière, cet ostéopathe a donc initié notre famille au monde des huiles essentiels, sans négliger les pompes de mon frère, la synergie pour lui a été efficace. En grandissant et en évoluant, c’est l’avenue que j’ai trouvé la plus douce pour soulager les bobos du quotidien. Biensûr, l’avis d’un médecin en cas de doute ou de problème sérieux est toujours l’option santé #1.

3 utilisations méconnues de l’eucalyptus 

Revenons à notre star du jour, notre australienne indigène du nom d’eucalyptus, 600 espèces répertoriées et sûrement autant de façon de l’utiliser.

Mes coups de coeur:

  1. Pour son effet spa, j’utilise la fumigation, je fais bouillir des feuilles d’eucalyptus, la vapeur des feuilles désinfecte la pièce, ouvre les voies respiratoires et laisse une ambiance spa. J’aime bien cet ambiance dans la salle de bain quand je suis «due» pour ma routine beauté totale. Je choisis l’option douche parce que je la trouve plus efficace pour le rinçage des masques de toute sorte et l’exfoliation. L’odeur d’eucalyptus bonifie l’expérience avec son effet fraîcheur olfactif.

 

  1. Pour le bain, je le fais couler assez chaud, j’y lance les feuilles d’eucalyptus, les laissent infuser et quand le bain est à température adéquate ( pas trop chaud pas, pas trop  tiède) je m’y trempe! Pendant que le bain tiédit, j’en profite pour me faire une infusion d’herbe du moment. Ces jours-ci, j’opte pour capteur de pluie acide de la Tisanerie Mandala, situé sur la rue Ontario dans Hochelag.

Pourquoi j’ai choisi l’eucalyptus comme odeur primaire dans ma collection :

Quand j’étais à la pêche aux infos pour mes recettes, je posais mille et une questions à mon entourage pour connaître leur envie, mais surtout pour savoir ce qu’ils souhaitent comme expérience dans l’application de leur soins.  Hommes comme femmes m’ont tous répondu la même chose:  

Fraîcheur, légèreté et un odeur de spaaaaaaa! (voix d’opéra)  

Un soin réconfortant qui rafraîchit les peaux qui ont tendances à s’inflammer, décongestionne et purifie les peaux à tendance aux imperfections et un aspect lumineux non greasy… C’était mon mind-set pour la création de ma ligne. L’odeur d’eucalyptus en est l’élément clef.

Pour ceux qui souhaitent s’amuser à concocter un mélange express à la maison, voici une p’tite recette de mon cru qui bonifiera votre routine…pour les amateurs de ma crème, vous pouvez également l’appliquer de la même façon qu’un sérum, sous la crème avant le coucher de préférence:

  • 20 ml d’huile de jojoba bio et 0,2 ml d’eucalyptus radiata biologique
  • Appliquer 1 à 2 gouttes sur un visage propre, en massant légèrement matin et soir.

ENJOY MUCHO!

Faites moi part de vos feed-back !

 


 

Pin It on Pinterest